09/10/2017

Avant de lire la suite, un petit aperçu en vidéo : 

Sécurité

Pour la première fois, nous trouvons la carte du ministère des affaires étrangères un peu trop positive sur le niveau de sécurité au Pérou. On nous a fortement déconseillé certaines zones, comme par exemple la ville de Tumbes à la frontière avec l'Equateur. Tumbes serait un lieu passage du trafic de drogues et on y reporterait des agressions et vols régulièrement. A l'exception de Puno, les villages allant de Cusco à la frontière Bolivienne (du côté du lac Titicaca) ne sont pas des plus accueillants. Nous n'avons pas rencontré de soucis particuliers mais certains endroits ne donnent pas envie de s'y aventurer. Notamment la ville de Juliaca. Beaucoup...

09/07/2017

Les bords du lac Titicaca et la ville de Puno sur sa rive sont réputés. Pour la hauteur de l'endroit d'abord : il culmine à plus de 3800 mètres. Pour sa taille ensuite : c'est le plus haut lac navigable du monde, avec 8372 km2. Alors comme ça, évidement, ça ne dit rien à personne. Pour vous donner une idée, c'est presque aussi grand que le département de la Dordogne...

Après notre arrivée mouvementée à Puno, nous nous sommes accordés trois jours de récupération, augmenté d'un jour supplémentaire, car j'écope d'un méchant rhume la veille du départ. La ville ne vaut pas spécialement le détour, pas très harmonieuse niveau architecture, beaucoup de restaurants touristiques, et puis, il faut dire que le lac...

09/03/2017

Deux jours à Sicuani, nous voilà bien reposés, et prêts à affronter l'altiplano venteux péruvien, et un col à 4400 mètres pour rejoindre Puno, sur la rive sud du lac Titicaca. Du costaud. Nous partons donc à l'ascension de la cordillère de la Raya, dont les sommets voisinent les 5500 mètres. Toujours le même paysage, entre eucalyptus, rails de la ligne Cuzco - Puno, dessins et tags à l'effigie d'une figure politique locale. Malheureusement, depuis notre départ de Cuzco, nous sommes accompagnés, le long des routes, par de nombreux déchets. A certains endroits, c'est une décharge à ciel ouvert. Nos pauses le long de la route sont de fait, un peu gâchées.

En chemin, plus de bande d'arrêt d'urgence sur le c...

08/29/2017

Comme toutes les veilles de grand départ, c'est le branle bat de combat : refaire les sacoches et y optimiser la place, graisser la chaîne, resserrer les vis et écrous, réparer le porte bagage Tubus ... Les routes d'Amérique du Sud sont exigeantes, ses habitants aussi : on ne sait jamais de quoi demain sera fait. A l'excitation se mèle l'énervement : résultat, je ne dors pas de la nuit, ce qui m'arrive rarement. Le matin, au radar, nous partons de Cuzco, par la soit disant voie express ... un petit aperçu ci dessous :  Nos pauvres épaules déjà fourbies par la nuit sans sommeil ne s'en serraient pas sorties sans les guidons Baramind, qui nous évitent trop de vibrations. Finalement, a...

Please reload

CARNET DE VOYAGES

Please reload

Choix par période

Articles récents

© 2017 - A Bicyclette - Le voyage à vélo

NOUS SUIVRE

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon