© 2017 - A Bicyclette - Le voyage à vélo

NOUS SUIVRE

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon

Carthagène des Indes

29/05/2017

 

Nous avons choisi de nous arrêter 3 jours à Carthagène avant de partir à vélo. Principalement pour la raison de l'acclimatation, 30 degrés ici la nuit, je vous épargne la journée... Bien loin des chaleurs parisiennes (même si on a entendu dire qu'il faisait chaud à la maison en ce moment), le décalage horaire (7h), se remettre du voyage (26h sans dodo), et visiter la ville qui est connue pour être le joyaux des Caraïbes. On en profitera aussi pour ce qui n'était pas prévu : retrouver les pièces manquantes sur nos vélos : j'ai (Amandine) subi les plus grosses pertes dans la bataille avec le transit aérien : une vis sur mon Ergon (pas pratique quand ça ne tient pas), et ma gourde Zéfal réfrigérante...

Encore adaptés à l'heure française et malgré notre voyage épuisant, le vendredi matin, nous sommes debout à 8h pour se balader et explorer la ville. Carthagène est une ville magnifique : la vieille ville historique a gardé une architecture homogène. Tout est de style colonial : maisons à un étage, avec beaucoup de couleurs différentes, très vives en général.

 

 

Les fenêtres, les portes et les balcons disposent de grilles en bois sombre, assez ouvragées qui contrastent avec les couleurs des maisons. L'ensemble est magnifique. 

 

 

Nous trouvons beaucoup de vendeurs dans les rues, qui nous proposent de participer à telle ou telle attraction ou d'acheter telle ou telle chose. 

 


De petit plus de la journée était assez inattendu : nous avons trouvé une gourde Zéfal, presque le même modèle que celle qui avait été perdue / volée. Du made in france à Carthagène, nous n'en revenions pas.

Samedi presqu'île de Barù
Nous voulions profiter à fond de la côte Caraïbes, et avions réservé un tour d'une journée sur Barù. Un car complet, presque que des filles américaines qui sont là pour un enterrement de vie de jeune fille, s'ébranle pour le voyage.
Notre bus est bientôt arrêté à un barrage militaire pour une fouille armée du véhicule. Silence de mort et tension, jusqu'à ce que la future mariée se retourne vers ses amies et demande "C'est une surprise ? Un strip teaser?".
Les militaires ont fini par quitter le bus, incrédules devant ce bus prit d'un énorme fou rire. Les pauvres ne comprenaient pas l'anglais...

La mer des Caraïbes est très belle, d'un bleu cristallin, et très chaude. La partie touristique est très propre, les locaux en prennent soin. 

 

Par contre, les parties non exposées aux touristes sont affreuses, extrêmement polluées, avec beaucoup de déchets partout. Encore cette Colombie à deux vitesses.

Dimanche visite de la ville historique
Nous avons profité de notre dernier jour a Carthagène pour faire la visite de deux musées : celui de la ville de Carthagène et de l'inquisition.
Le musée sur l'histoire de Carthagène, ne nous demandez pas ce que nous en avons pensé : on ne sait pas très bien, tout était en espagnol.

Celui de l'inquisition était très bien fait, avec explications en anglais qui nous ont permis de savoir que seulement 5 personnes ont été tuées à Carthagène, alors que plus de 5000 ont été condamnés pour sorcellerie, blasphème etc...

 


Notez bien qu'avec les 35 degrés ambiant, l'après midi dans les musées climatisés est plus que recommandé.

 

Durant nos déambulations dans la ville nous avons pu constater que le street art était très présent à Carthagène. Ci dessous une sélection les plus beaux dessins rencontrés.

 

 

Le reste de l'après midi a été consacrée à la révision de nos vélos et à refaire nos bagages. Demain Lundi commence notre périple pour Medellìn.  

 

Nous dînons dans le quartier très festif de Getsemani (là où se situe notre chambre) et allons nous coucher. 

 

Carthagène, du 26 au 28 mai 2017

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retour manqué

21/12/2017

El Chaltén ... this is the end

10/12/2017

1/15
Please reload